L’agrégateur de contenus Alchimie a placé son bouquet jeunesse sur les téléviseurs connectés du coréen.

 

Si vous êtes fan de body-building ou de pêche à la mouche, vous consommez peut-être des contenus vidéo agrégés par la société Alchimie. L’ex-Cellfish, qui s’est d’abord développé dans l’agrégation de contenus mobiles (notamment de jeux) pour les portails des opérateurs télécoms, se positionne désormais sur l’agrégation de contenus audiovisuels thématiques. Qu’il s’agisse de matchs de box thaï ou d’images de feux de cheminée, elle aide leurs producteurs à les monétiser sur les plates-formes du Web, sur les box des « telcos » ou via les téléviseurs.

« Nous sommes une sorte de Netflix des contenus thématiques, explique Nicolas d’Hueppe, PDG d’Alchimie. Mais nous n’achetons pas les droits et ne produisons pas de contenus. »

L’entreprise vient de signer un accord avec Samsung pour que son bouquet de programmes jeunesse, Okidoki, soit embarqué sur les téléviseurs du coréen. Le « deal » ne vaut pour l’instant que pour les 2 millions de TV connectées Samsung en France (un million de TV supplémentaires vendues chaque année), mais il pourrait être étendu à l’international. « Notre enjeu est de devenir le partenaire « kids » mondial de Samsung », explique Nicolas d’Hueppe.

En savoir plus