Top 20 des éditeurs de services Internet en 2016 – Alchimie en 13 ème position!

Parmi les 100 premières entreprises technologiques françaises, les services Internet (publicité, paiement, streaming…) comptent déjà pour un quart, et elles progressent très rapidement.

La tech française se porte bien. Les cent plus grandes entreprises du secteur ont ainsi réalisé l’an dernier 12,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en vente de logiciels et de services, soit 14 % de plus qu’en 2015, selon le classement annuel Top 100 Digital, établi par Tech in France. Cette croissance ne modifie pas la grande concentration du secteur. Dassault Systèmes conserve année après année son hégémonie. Le champion mondial des éditeurs de modélisation 3D représente toujours à lui seul 22 % des revenus du Top 100. Et, plus largement, comme en 2015 ou en 2014, les dix premiers acteurs représentent toujours les deux tiers du chiffre d’affaires, quand les 50 derniers du classement ne comptent que pour 10 %.

Cela étant, la croissance est inégalement répartie entre typologies d’acteurs. Les éditeurs de jeux vidéo, sur lesquels Ubisoft et dans une moindre mesure Gameloft règnent sans trop de partage (respectivement 74 % et 13 % des revenus cumulés des 20 premiers acteurs français du secteur), ont vu leur chiffre d’affaires progresser de 7 % en 2016. Les éditeurs de logiciels progressent de leur côté de 6 %, avec quelques performances remarquables comme le spécialiste des achats Ivalua (+38 %), du Big Data Talend (+55 %), ou des RH Talentsoft (+26 %). Ce sont les éditeurs de logiciels SaaS, c’est-à-dire disponibles à distance en location et à la demande, qui tirent le marché (+15 %).