Le groupe vient de reprendre le spécialiste du cheveu, les shampoings Lazartigue, en procédure de sauvegarde.Avec ses autres marques, il vise 300 millions d’euros de ventes en 2018.

En savoir plus sur LesEchos.fr