Entré dans le secteur de la banque d’affaires dans les années 1990, Jean-Bernard Lafonta a fondé le groupe HLD en 2010 avec Jean-Philippe Hecketsweiler et Philippe Donnet pour développer des ETI industrielles à fort potentiel. En dix ans, la société d’investissement, qui s’est étoffée d’actionnaires et d’associés prestigieux, est devenu un acteur à part du private equity français, comptant à son actif de nombreuses success stories entrepreneuriales.

La vente du laboratoire français Filorga à Colgate-Palmolive pour 1,5 milliards d’euros – la valeur d’une licorne – est entrée en 2019 dans les annales du secteur du capital-investissement français. Acquis neuf ans plus tôt par la société d’investissement HLD, le spécialiste du soin anti-âge a vu son chiffre d’affaires progresser de 5 à 300 millions d’euros. Une réussite singulière dans le secteur, habitué à des investissements plus courts sur la durée, permis par le modèle original de HLD qui fait la part belle à l’esprit entrepreneurial et s’offre la possibilité de développer les entreprises dans lesquelles celle-ci prend des participations sur le long terme.

Lire la suite de l’article sur entreprendre.fr