La filiale de Casino s’apprête à acquérir 100 % du site français de vente de chaussures en ligne. Son objectif est faire passer de moins de 1 % à 10 % la part de ses ventes sur Internet dans le non-alimentaire.

Stéphane Treppoz, l’actionnaire majoritaire, à hauteur de 51 %, de Sarenza avec son associée Hélène Boulet-Supau, aura donc mis tout juste deux mois depuis que « Les Echos » avait révélé le mandat confié à la banque Rothschild pour trouver un partenaire stratégique au site de vente de chaussures en ligne. En l’occurrence, il s’agira de son nouveau propriétaire, et c’est Monoprix qui a su emporter l’affaire.

Lire la suite