En s’offrant le principal site français de ventes de chaussures en ligne, la filiale du groupe Casino fera coup double : doper sa visibilité en ligne et réaliser le saut technologique qui lui faisait défaut.

Monoprix a trouvé chaussure à son pied avec Sarenza. La filiale du groupe Casino a annoncé ce lundi être entrée « en négociations exclusives » pour s’offrir le principal site français de ventes de chaussures en ligne.

L’opération, dont le montant est tenu confidentiel, doit encore être soumise à la consultation des instances représentatives du personnel des deux groupes et à l’approbation de l’Autorité de la concurrence. Mais sa conclusion ne fait guère de doute. « Ce rapprochement permettra d’accélérer la transformation digitale de Monoprix et consolidera, parallèlement, l’avenir de Sarenza en l’intégrant à un grand groupe de distribution », indiquent les deux sociétés.

Lire la suite