LA VALEUR À DÉCOUVRIR

CYBERSÉCURITÉ  – La petite société grenobloise est désormais un acteur incontournable en Europe dans le domaine de l’externalisation de traitement documentaire (le BPO/ ou business process outsourcing). Le groupe traite par exemple des quantités phénoménales de dossiers de crédit, de sinistre ou de souscription pour les banques, les compagnies d’assurances et les mutuelles, qu’ils soient en version papier ou digitale. Tessi a aussi mis en place ces derniers temps la dématérialisation intégrale du parcours des intérimaires chez Adecco, du contrat de travail aux feuilles de paie. Quoi de mieux, dans ces conditions, que d’ajouter à l’offre une confiance numérique ? Tessi a donc racheté, en septembre dernier, Dhimyotis, spécialiste de la cybersécurité, qui compte parmi ses clients le site des impôts et celui de la Sécurité sociale (impots.gouv.fr et ameli.fr). «Avec les nouvelles réglementations européennes en matière de protection des données, qui entreront en vigueur fin mai 2018, les entreprises vont devoir investir dans des structures technologiques, et nous devons continuer d’être en pointe sur le sujet », indique Christos Yannicopoulos, directeur général France de Tessi.

Principale activité du groupe, avec plus de 80 % du chiffre d’affaires, le BPO affiche une croissance à deux chiffres. Tessi a aussi lancé un centre d’expertises permettant de favoriser l’adoption des technologies d’automatisation intelligente et d’en généraliser l’usage grâce à des projets à forte rentabilité.  » Réduction de coûts, diminution automatique des erreurs humaines, rapidité d’exécution et augmentation de la performance, ces technologies promettent de réelles opportunités d’optimisation des processus d’entreprise « , explique le groupe. Robuste financièrement, Tessi compte poursuivre sa stratégie d’acquisitions ciblées l’an prochain. —c. M.

SOURCE : Journal Investir